Histoire

Fondé en 1981 par des professeurs de l’actuelle Faculté des sciences de l’éducation, le Groupe de recherche sur l’éducation et les musées (GREM) est né de la constatation suivante : quoique le musée et l’école comptent parmi les institutions culturelles les plus anciennes, peu de recherches avaient été conduites sur leurs liens. C’était, à l’époque, un secteur de recherche peu développé. Des travaux ont donc été entrepris en collaboration avec plusieurs musées québécois. Ils ont permis de constater qu’il n’existait pas à proprement parler de pédagogie spécifique au musée. Dès lors, les recherches des membres du GREM se sont développées autour de deux principaux axes : les relations école-musée et l’élaboration d’une pédagogie muséale. Ces axes, de fait, s’inscrivent dans le domaine encore peu exploré de l’éducation non formelle.

Les travaux du GREM conduisent donc à une conceptualisation de pratiques en voie d’implantation. Il faut aussi ajouter que les travaux du GREM se sont inscrits dans un mouvement plus global visant à faire de l’étude des musées et de leurs fonctions sinon une discipline, du moins un champ de connaissance multidisciplinaire désigné sous le nom de muséologie. À preuve, la mise sur pied en 1987 par différents départements de l’UQAM dont celui des sciences de l’éducation en collaboration avec des départements de l’université de Montréal d’un programme de maîtrise en muséologie et, plus récemment de la création par l’UQAM avec l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse (UAPV) en France d’un doctorat international en muséologie, patrimoine et médiation. En somme, la muséologie s’institutionnalise tout en définissant son champ conceptuel et son objet de recherche.

Michel Allard, directeur du GREM de 1981 à 2009

Allard_Michel

Détenteur d’un doctorat en histoire, Michel Allard a été professeur à l’Université du Québec à Montréal de 1969 à 2001. Retraité, il demeure professeur associé au département de didactique et au programme d’études supérieures en muséologie.

À l’UQAM, il a enseigné l’histoire, la didactique et inauguré les cours portant sur l’éducation muséale. Il a occupé divers postes dont celui de président de la Fédération canadienne des sciences sociales et de la Société canadienne pour l’étude de l’éducation. Très actif en recherche, il a fondé en 1981 le Groupe de recherche sur l’éducation et les musées (GREM). En 1988, avec la professeure Colette Dufresne-Tassé, il a cofondé le Groupe d’intérêt sur l’éducation et les musées (GISEM).

Il a publié plusieurs articles et plusieurs ouvrages notamment Éduquer au musée, Le musée et l’école en collaboration avec Suzanne Boucher; le Guide de planification et d’évaluation des programmes éducatifs. Lieux historiques et autres institutions muséales en collaboration avec Pierre Thibodeau, Marie-Claude Larouche et Anik Meunier; Les programmes d’études des écoles catholiques francophones du Québec : des origines à aujourd’hui en collaboration avec Bernard Lefebvre; L’histoire nationale à l’école québécoise. Regards sur deux siècles d’enseignement en collaboration avec Félix Bouvier, Paul Aubin et Marie-Claude Larouche.

Au cours des dernières années, il a agi à titre de directeur de projet et/ou d’historien consultant pour la préparation de plusieurs expositions notamment au Musée du ski des Laurentides, à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec et à l’Écomusée du fier monde.